Douce salaison des yeux

la mer azurée

flotte la désespérance

.

corinne cornec orieska

Février 2008