15 février 2007

Intérieur-nuit

Que la terre me prenne qu'elle me poussiérise violemment entièrement lentement dans un souffle de toi. corinne cornec orieska
Posté par corinne cornec à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 janvier 2007

Aux vallées du temps qui blesse

Aux vallées grasses des années Les fleurs goûtent les secondes violettes sombres sondent les songes … Nébuleuse des rues je suis . corinne cornec orieska
Posté par corinne cornec à 22:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 janvier 2007

Soif

Avez-vous soif de l’aube ? dans ses brisures de nuit sous les éclats d’étoiles nues Avez-vous soif de vivre ? . corinne cornec orieska
Posté par corinne cornec à 21:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 décembre 2006

Et nous rangerons nos mots ...

Et sur le sable nu des années encore à vivre le vide viendra se plaire la vie viendra se taire le cri des hommes en l’air … le cri des hommes en l’air … . corinne cornec orieska
Posté par corinne cornec à 21:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 décembre 2006

Bruissement

Chaque mot a son siège les étoiles Pensée d’un jour d’un hiver d’une vie … . corinne cornec orieska
Posté par corinne cornec à 21:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
17 novembre 2006

Sentiers dévêtus

La mer est un œil qui borde les rétines Le ciel s’habille chaque soir de longs rideaux de robes silencieuses Au bord des yeux … . corinne cornec orieska
Posté par corinne cornec à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 octobre 2006

Le jouet

Calme désolation du monde Impossible saison à la volée de mornes jours heureux sphère de nos nuits sans lunes blanches Enluminures des secondes le temps est un jouet . corinne cornec orieska
Posté par corinne cornec à 09:41 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
16 octobre 2006

J'écris avec mes yeux

Mon sang est bleu les mots rouge cerise Dans le gras des histoires méandres de vies papier raffiné d’âmes …  j’entre Eclats de chroniques ébréchées par le vent Tenailles du silence mon souffle est un gouffre où se délaye la nuit . corinne cornec orieska
Posté par corinne cornec à 20:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 octobre 2006

Comme il est beau, Soldat

Comme il est beau soldat Popeline rouge des cœurs autrefois aimés bourbillon de l’âme duplication des rêves au désespoir Ô désespoir la guerre est son chemin comme il est beau soldat Frilosité des prétendus sourires Un trou béant au milieu du crâne triste soldat comme il devait être beau ... . corinne cornec orieska
Posté par corinne cornec à 12:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 octobre 2006

Ebrasures

La nuit accède à ma mémoire. Modérantisme humain communion des étoiles Dans la glissière du vent et de l’oubli l’écartement du monde                                (ébauche d’une saison morte) . corinne cornec orieska
Posté par corinne cornec à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]