04 octobre 2007

Les yeux

La mer est sable désert dans le désert des yeux éteints. Au milieu du jardin, les lueurs matinales dessinent la rosée de tes lèvres closes. L’oiseau frôle lentement la lumière dans le parfum de ton silence. Mer-sable-silence. Rien ne sépare les gens qui s’aiment. . corinne cornec orieska 04/10/07
Posté par corinne cornec à 22:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

04 septembre 2007

Finalement ...

Ce devait être un « poème » il devait parler « d’ amour » Finalement les mots s’envoleront « liberté » aura alors un sens Sur les photos brillantes et mortes nos sourires juxtaposés du bien réel du tout vécu Ce rêve partagé le temps de nos vies Ce devait être un « poème » il devait parler « d’amour » Finalement je brûlerai tous les papiers les mots seront sacrifiés dans le cri de la nuit claire Mais avant de mourir Et après être nés Nous aurons dit : « J’existe » Corinne... [Lire la suite]
Posté par corinne cornec à 21:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
19 février 2007

Cendre la nuit

Regarde ces iris au fond de toi ils me caressent ils sont en fleurs Ces pas laissés dans le sable de ma vie les vois-tu disparaître ? J'accroche au vent des nébuleuses Vois comme les étoiles cendrent la nuit . corinne cornec orieska
Posté par corinne cornec à 13:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
11 février 2007

Mon amour

La pluie frappera nos visages nous ne sentirons ni la douleur ni le froid ni la nuit Dans le silence des mots les vagues de fleurs sous nos corps endoloris Je te dirais que rien d'autre n'a de sens que tes lèvres douces et tes yeux seuls à me recevoir vraiment ... . corinne cornec orieska
Posté par corinne cornec à 21:19 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
03 décembre 2006

Mon grand large

Les vents me poliront. Avez-vous perçu le cri de la mer ? Tout près de mon grand large les vents se rencontrent Mon cerveau se ferme le silence gronde métallique des flots qui se redressent le vent me rend sourde et si je t’aimais ? La mer applaudit les fougères dansent d’elles mêmes . corinne cornec orieska
Posté par corinne cornec à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2006

Du bout des ailes (extrait de mon livre "la mer a tes yeux")

Sur le rivage entre les mondes les jardins clos de ton visage Les bateaux en chemin débordent nos épaves L’oiseau se pose du bout des ailes sur la cime lente des vagues Feu tes larmes l’ancre a tenu le cap Le ballet des étoiles ventre ouvert décline lentement sous l’eau . corinne cornec orieska
Posté par corinne cornec à 09:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 octobre 2006

Tes ailes bleues d'hiver

A l’étouffée des jours heureux la nuit me décompose Ondulation de quelques pluies tièdes sur ta bouche – épices Ton rêve est ailleurs Camisole du bonheur ... . corinne cornec orieska
Posté par corinne cornec à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2006

Promesse

L’amour me promet des choses qui n’existent plus des choses qui survivent éclatent dans tes pupilles irriguées de nuits L’amour me promet des choses qu’on ne peut promettre des fleurs sans noms des noms sans faux visages L’amour me promet ni du mal ni du bien l’amour ne promet pas l’amour . corinne cornec orieska
Posté par corinne cornec à 12:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 octobre 2006

Hermétisme des étoiles

Vouloir le vent le souffler fébrile et blanc à tes lèvres lasses                -     geste d’aimer . corinne cornec orieska
Posté par corinne cornec à 20:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
06 octobre 2006

Divulsion (de l'âme)

Goudron de peau s’arrache à la moiteur de l’âme Oubli des profondeurs Le ciel ce soir matérialise nos espaces . corinne cornec orieska
Posté par corinne cornec à 20:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]