26 mai 2009

prière ?

Quand mes paupières ferment doucement la nuit quand ces deux feuilles blanches dessinent le temps de ma vie Il y a la mer au-dessous ces globes bleus deux îles au fond du rien Quand sur ma peau s'étend la cendre du sable les dunes n'ont d'autre prière que celle des étoiles à brûler dans le ciel Il y a la mer quelque part ces globes bleus deux îles au fond du rien mon néant Quand dans mes jours la mort me visite quand elle me tient et croit me servir mon coeur... [Lire la suite]
Posté par corinne cornec à 19:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

20 mai 2008

Empreinte

La trace du vent s'éprend du silence Dans le creux des montagnes mortes l'arbre s'illustre. . corinne cornec orieska
Posté par corinne cornec à 20:21 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
07 juillet 2007

Tes lèvres

La nuit s'irise. Sur ta peau poussent des fleurs. Corinne Cornec Orieska
Posté par corinne cornec à 22:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 juillet 2007

La peau

La peau du ciel a le goût du vivant Entre les yeux mydriase de nos vies . Corinne Cornec Orieska
Posté par corinne cornec à 17:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 juin 2007

Tes mains

L'amphore de tes mains mailles ininterrompues qui me tissent où je bois Echappée belle des nuages je n'ai plus rien à craindre tant ces pas dans l'ombre qui me suit fleurissent près de moi. corinne cornec orieska
Posté par corinne cornec à 16:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 mai 2007

Existence

La paume de mes nuits n'est pas assez largement ouverte J'ai les yeux sales d'avoir trop vu les murs sont blancs les ombres grises s'allongent aux pieds des gens qui passent le temps de vivre. Corinne Cornec Orieska.
Posté par corinne cornec à 17:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 mai 2007

Vitre du monde

Imprenable horizon. Coule, anémie du monde Dehors pousse un autre ciel. . corinne cornec orieska
Posté par corinne cornec à 21:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 mai 2007

Être ?

Dans le jardin de ton visage dans la rivière de tes mots dans l'échancrure de la nuit dans le silence de la peau dans l'oubli des raisons fortes dans la lumière du cristal dans le fatras de l'existence dans la pénombre d'une flamme dans le tourment de la nature dans la chanson dans la prière dans les pensées que tu nourris dans le séisme de nos drames dans la verdure entre les tombes dans le sang des coquelicots dans la saison d'une autre vie dans le tissu de nos entrailles ... [Lire la suite]
Posté par corinne cornec à 17:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 mai 2007

Noël

Lente agonie d'enfance Quel bonheur de se voir mourir, le coeur enguirlandé, la gorge encombrée d'anges multicolores Noël et ses brillances brillance des mouroirs sans tain brillance de la nuit sans la nuit profondeur du vide Anéantitude ... . corinne cornec orieska
Posté par corinne cornec à 21:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2007

Vésanie

Je suis folle. Les nuits portent des drapeaux bleus mes jours sont des limaces dans mes reins circule le néant Les disparus sont bien morts l'envie d'aimer suspendue. Ne reste que moi ma folie. . corinne cornec orieska
Posté par corinne cornec à 20:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]