29 septembre 2009

L’impertinence  du vivant du haut de son silence fleuri d’écumes de printemps de ses jardins percés de neiges de ses soleils brûlés de mains de ses  rivières anémiées de ses forêts éventrées d’églantines mortes
Posté par corinne cornec à 21:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 septembre 2009

A ceux qui se proclament "poètes", un peu d'humilité

Le Challenge, c'est de se poser les bonnes questions, d'avoir peur, de vider ses surrénales, de se donner du mal, et d'y arriver. L'effort a autant de valeur que le résultat ; rien de plus écoeurant que d'entendre, de lire, de voir des gens sûrs d'eux, pédants, persuadés d'être bons ... ceux là n'ont de goût que le regard ignorant des autres. ils se regardent dans un miroir et se dévorent des yeux.
Posté par corinne cornec à 10:35 - Commentaires [5] - Permalien [#]