La façon qu’a l’automne

de souffler les lauriers roses

me rappelle le vent

sur ta bouche

.

corinne cornec orieska