Le jour est putride.

Dans la torpeur du monde

aucune bouche

n'aura l'haleine

de ce silence

où je vis ...

.

corinne cornec orieska

mars 2007