Sens-tu ce froid dans mon hiver

un vent glacé me dit

"je t’aime"

Vois-tu la mer dans les oiseaux

leur aile frôle tes paupières

(toi,

tu ne vis plus)

Je t'ombre

. corinne cornec orieska